中文 英文 法文
登录
Nos objectifs
当前位置: Home > Formation > Nos objectifs

Objectif de la formation

Positionnement de l’école :

L’École Centrale Pékin est un établissement créé pour introduire en Chine les concepts pédagogiques avancés ainsi que les ressources éducatives de qualité de l’étranger (notamment les méthodes d’enseignement, le mode et l’expérience de formation des écoles d’ingénieurs françaises) tout en mettant en œuvre les avantages uniques à l’Université Beihang. L’École vise à explorer des méthodes de formation, par le biais d’un partenariat, pour fournir des talents internationaux disposant à la fois des connaissances en ingénierie et en sciences de gestion et à créer un système de formation différencié, qui forme à un haut niveau les talents du pays en ingénierie généraliste, prêts à exercer à l’international. Le modèle de l’École est une innovation et une expérience tout à fait pertinente pour l’enseignement supérieur chinois en matière d’ingénierie. En développant des échanges éducatifs, scientifiques et culturels avec la France et d’autres pays francophones, l’École est également au service de la diplomatie internationale.

Objectif de la formation :

Conformément à l’objectif d’enseignement de l'université, qui est de « former des talents leaders ayant une forte conscience nationale, de la responsabilité sociale, des idéaux, des connaissances de premier rang, un esprit universel et le sens du réel et du concret », la formation d’ingénieur généraliste a pour objectif de fournir :

Des ingénieurs de haut niveau « collaboratifs et innovants, ayant une vision globale et une approche systémique » pour répondre aux défis de la diversité et du changement du monde.

Les diplômés de la formation seront capables de :

- être familiers avec les règles internationales, la tolérance culturelle et la collaboration interculturelle ;

- avoir une approche systémique, savoir intégrer et mobiliser des connaissances multidisciplinaires ;

- proposer des solutions innovantes aux problèmes d’ingénierie complexes dans un environnement incertain ;

- respecter l’éthique de l’ingénierie et les valeurs sociales ;

- avoir le sens de l’organisation et de la collaboration, mener des réflexions critiques.

« Les futurs professionnels de haut niveau pourront très bien exercer un grand nombre de métiers nouveaux non traditionnels, ils pourront ainsi passer d’un domaine technique à un autre sans difficultés, ayant de réelles opportunités d’emploi pour eux-mêmes ».

- Hervé Biausser, directeur de CentraleSupélec