chinois anglais francais
Vous connecter
Les étudiants internationaux

Français en Chine – Étudier

发布者:发布日期:2017-01-04

Après la venue dela première étudiante française de Centrale Pékin, Maylis de la promotion 2015,l’École Centrale de Pékin accueille en 2016 six nouveaux étudiants français.Afin de faciliter leur installation et de mieux connaître les différencesculturelles entre nos deux pays, le Bureau des élèves a réalisé une séried’interviews auprès de ces derniers pour les interroger sur leurs premièresimpressions de vie en Chine.

Lesétudes constituent un des éléments les plus importants de notre vie étudiante.Comment les étudiants français sentent-il leurs études en Chine ? Commentgèrent-ils le rythme scolaire ? Suivons-les pour en savoir plus.  

http://10.254.43.18:8080/_vsl/EEFB2C08ED65EEA8D30D07F104B73F2C/B8311AD2/12CA05

Q : Est-ce que l’apprentissage duchinois vous paraît difficile ?

A

Maylis de Laparre de Saint Sernin :Je trouve que les cours de chinois sont plutôtfaciles. Ça ne donne pas mal à la tête.

Lilien Sauvage :Puisque ma mère est chinoise, je parle bien le chinois et je n’aiaucuns problèmes pour communiquer avec les camarades chinois.

Loïc Boyer :Maintenant on a 4 heures de chinois chaque matin et le niveau estaccessible. Puisque notre tâche principale actuelle est d’apprendre le chinois,c’est le seul cours qu’on a. J’ai déjà fait 6 ans de chinois en France, mais onprogressait beaucoup moins vite.

Théotime Kuhn :Au lycée, j’avais trois heures de chinois par semaine et je trouveque je n’ai pas un bon niveau. Les cours que j’ai maintenant sont un peudifficiles pour moi et il me faut plus de temps pour réviser et mémoriser.

Matthieu Dubois :J’ai déjà fait 5 ans de chinois mais je n’ai pas un bon niveau.Maintenant, on n’a cours de chinois que le matin.

Julia Mosseri :Je trouve que les cours sont un peu difficiles mais heureusement quetout le monde parle chinois en cours et ça crée une bonne ambiance pourapprendre.

Yoann Lerouge :Pour moi, le niveau est bien adapté, ce qui me donne le temps pourfaire des activités qui me plaisent. J’ai déjà fait 5 ans de chinois avant maisj’ai raté le test de chinois la dernière fois. Il faut que je continue à fairedes efforts.

http://10.254.43.18:8080/_vsl/9200277864AF7B05C096F89481B81FE0/3DCEBC82/12CA05

Q : Êtes-vous forts en science ?

A

Lilien Sauvage :J’ai plutôt un bon niveau en science.

Théotime Kuhn :J’ai un bon niveau en science. Et je me concentre sur le chinois pourl’instant.

Loïc Boyer :Onva dire que ça ne fait pas partie de mes points forts. Mais je trouve quandmême qu’il y a un vrai écart entre les étudiants chinois et étrangers à proposde ça : les étudiants chinois sont tous hyper calés en science.

Matthieu Dubois :Moi, plutôt oui.

Maylis de Laparre de Saint Sernin :Les cours de mécanique analytique et d’analyse mathématique sontdifficiles et les profs vont très vite en cours.

http://10.254.43.18:8080/_vsl/1FF99D91887A88F7BD14B2C97F74B106/E1D88EC1/1D5B9E

Q : Comment gérez-vous votre tempsdans le quotidien entre vos études et le repos?

A

Maylis de Laparre de Saint Sernin :Au département international, il n’y presque personne dans l’après-midipuisqu’on n’a pas cours. Donc j’y vais pour travailler. Je me lève à 7heures du matin et me coucher vers 10 heures ou 11 heures.

Lilien Sauvage :Je me lève en général vers 6 heures et demie le matin et me couche àminuit.

Loïc Boyer :Jen’ai pas d’heures fixes pour me lever ni pour me coucher.

Matthieu Dubois :Je me lève à 6 heures du matin et prends le petit-déjeuner à 6 heures10. Je me couche à 11 heures.

Julia Mosseri :Normalement je me lève à 7 heures et me couche à 10 heures. Mais çadépend aussi des jours.

Yoann Lerouge :Je me couche en général à 11 heures et demie le soir, parce que jetrouve que c’est contre-productif de sacrifier le sommeil pour bâcler sesdevoirs.