chinois anglais francais
Vous connecter
Actualités
当前位置: Home > 正文

Visiter le site sacré de la Révolution ; apprendre auprès de nos prédécesseurs révolutionnaires

发布者:发布日期:2017-06-14

À l’approche de la cérémonie de laremise de diplômes, le Comité du Parti communiste de la promotion 2013 del’École Centrale de Pékin a organisé avec succès le 12 juin une visitecollective au site de Xi Bai Po, un des berceaux de la Révolution chinoise,dans la province du HeBei. Les objectifs de cette visite étaient bienclairs : mieux connaître le site, s’enrichir sur le plan théorique, rendrehommage aux révolutionnaires de l’époque, et appréhender « l’Esprit Xi BaiPo ».

Abritant alors le Comité central duParti communiste chinois, Xi Bai Po a été le témoin de plusieurs événements quiont décidé du destin de la Chine : c’est ici que le Président Mao et leComité central du Parti ont dirigé les Trois Grandes Batailles de la Guerre dela Libération (les batailles de Liao Shen, Huai Hai et Ping Jin), et qu’a eulieu la Deuxième Réunion Plénière du Septième Comité central du Particommuniste chinois et la Conférence nationale sur la terre. C’est la raisonpour laquelle beaucoup disent que « la Nouvelle Chine en provient »et « le destin de la Chine a été scellé dans ce village ».

Nous avons d’abord visité le site duComité centrale du Parti et les bureaux et appartements des premiers dirigeantsde notre pays qu’étaient le Président MAO, ZHOU Enlai, LIU Shaoqi, ZHU De, RENBishi. À Xi Bai Po, la pauvreté et les privations leur tenaient compagnie :les décors étaient simples et les canapés en cuirs, seuls « produits deluxe » du lieu, étaient des butins de guerre, gagnés auprès du Partinationaliste chinois. Dans la base de commandement, nous avons appris ce qu’était« un téléphone, deux cartes, trois tables, quatre salles en terre, cinqgénéraux », ce avec quoi le Comité central a pu remporter la victoiregénérale pendant la Guerre de la Libération. Un proverbe ancien dit « sansquitter les tentes militaires, on gagne les batailles à des kilomètres et deskilomètres », ce qui correspond bien à leur cas.

Sur le site de la Deuxième RéunionPlénière du Septième Comité central du Parti communiste chinois, le guide aexpliqué qu’il s’agissait en fait d’une salle de cuisine construite par lesmembres du comité de leurs propres mains et aménagé comme salle de réunion peuavant l’événement. C’était pendant cette réunion que le Président Mao a présentél’Esprit de Deux Obligations (rester humble et abhorrer l’orgueil ; travaillerdur et lutter ferme) et les 6 Grandes Règles pour les membres du Parti. Privésde tout, les membres du comité ne se laissaient pourtant pas vaincre par cetenvironnement hostile : de bonnes décisions en sont suivies. Fiers decette tradition, nous devons faire de même pour être leurs dignes héritiers.

La visite s’est terminée au Musée deXi Bai Po. Nous avons visité les 12 salles d’exposition et étudié aussi bien lesgrands événements, tels que la Révolution nationale sur la terre et les TroisGrandes Batailles, que les hauts faits comme celui de RONG Guanxiu, surnommée« Mère de tous les soldats du pays ». Les dessins, les objets del’époque, le son du télégramme nous ont plongés d’emblée au cœur de cettepériode où l’horreur de la guerre cédait à une fièvre qui faisait pressentirl’aurore de la victoire, où une ambiance stressante laissait entrevoir lapromesse d’une Nouvelle Chine. Les révolutionnaires d’alors ont lutté à corpsperdu pour dégager de cette promesse une réalité. Quant à nous, leurssuccesseurs, nous devons continuer à « travailler dur et lutterferme », et consacrer notre force et notre énergie au Parti, au peuple et àla patrie.

À travers cette visite à Xi Bai Po, nousavons pu avoir une meilleure connaissance de cette période de la lutte finaleprécédant la fondation de la Nouvelle Chine et sur l’endurance, la sobriété etl’esprit de sacrifice de nos prédécesseurs révolutionnaires. Aujourd’hui, l’Espritde Deux Obligations nous paraît toujours d’actualité. Restons humble et abhorronsl’orgueil. C’est ce qu’il ne faut jamais oublier.