chinois anglais francais
Vous connecter
Actualités
当前位置: Home > 正文

Ma vie en France, vol. 3 -- ZHAN Xiaotong de lapromotion 2009 parle de sa vie et de ses études à l’École Centrale Marseille

发布者:发布日期:2017-06-16

Je m’appelle ZHAN Xiaotong et je viens de la ville de Penglai dela province de Shandong. En 2009, j’ai intégré l’École Centrale de Pékin àtravers le Gaokao (concours national) et commencé à faire mon master en 2013.En 2014, j’ai décroché une bourse « 1+3 » du CSC suite à une sélectionsévère pour continuer mes études en France. Je suis arrivé à Marseille enseptembre 2014 et au bout des 4 ans d’études, j’ai obtenu le diplôme de masteren génie des procédés à Aix-Marseille Université et à l’École CentraleMarseille, le diplôme de master en génie des matériaux à l’Université Beihanget le diplôme d’ingénieur généraliste à l’École Centrale de Pékin. Pendant mesétudes, je menais une vie associative très active et reçu différentes bourseset titres honorifiques tels que la Bourse d’Excellence de Beihang, Jeunepionnier du CDC de Beihang, Deuxième prix de la Coupe Fengru, le Prixd’Excellence pour les diplômés de Beihang, etc. À l’heure actuelle, je suis entrain de faire la deuxième année du doctorat à Centrale Marseille pour unprojet collaboratif du Laboratoire de Mécanique, Modélisation et ProcédésPropres (M2P2) et de l’Institut des Sciences Moléculaires de Marseille (iSm2).Je travaille en même temps comme président de la Société des Étudiants Chinoisà Marseille et vice-secrétaire général de l’Association des Anciens Élèves deBeihang en France.

Lors de ma formation à Beihang, j’ai commencé très tôt àtravailler dans des laboratoires comme le Laboratoire des Composites à MatricePolymère de Pékin, le Laboratoire de la Chimie des Matériaux de l’ÉcoleCentrale de Pékin, le Laboratoire de la Chine (groupe Jianglei) de l’Académiechinoise des sciences. En 2013, en tant que responsable du projet, j’aitravaillé sous la direction de M. ZHANG Zuoguang et M. YANG Zhongjia surl’application des roues à aube de matériaux composites bioniques à faiblerésistance à axe verticale dans la production de l'électricité avec lescourants marins, ce qui m’a permis de décroché le deuxième prix de la CoupeFengru. En 2013, sous la direction de M. TANG Hongzhe de l’École Centrale dePékin, j’ai publié mon premier article SCI sur la revue internationaleRSCAdvances, ce qui a fait de moi le premier élève de l’école à publier desarticles SCI.

Durant le programme CSC, j’ai fait un double diplôme eningénierie et en master de recherche et obtenu à la fin le diplôme de master engénie des procédés à Aix-Marseille Université et à l’École Centrale Marseille,le diplôme de master en génie des matériaux à l’Université Beihang et lediplôme d’ingénieur généraliste à l’École Centrale de Pékin. J’ai travaillépour un des projets clés du domaine des matériaux et de l’industrie chimique etparticipe régulièrement à des séminaires scientifiques.

http://ecpkn.buaa.edu.cn/__local/F/49/C0/9B4508D69A571F5FDF5F36E3CD9_D13C7B23_2AC04.jpg

Moi, en train de diriger Makoto Tago, un stagiaire japonais, lors d’une experimentation

Sans affecter mes études, je consacre aussi mon temps libre à lavie associative et à aider des étudiants des promotions inférieures. Le guidedes nouveaux arrivants et la présentation de l’École Centrale de Pékin que j’airédigés ont beaucoup aidé les étudiants en première année et leurs parents.Pendant mes études à Pékin, j’ai travaillé au sein du Centre de Développement& Conseil et du Bureau des élèves. J’ai organisé beaucoup de manifestationset d’événements au niveau du département et de l’université, tels que la Granderencontre entre des étudiants des huit universités de Pékin.

À Marseille, en tant que président de la Société des ÉtudiantsChinois, j’ai fait de mon mieux pour répondre au principe de la société(représenter, encourager et servir les étudiants chinois à Marseille), pourrépandre l’influence de cette dernière dans les zones limitrophes et pourrenforcer le mélange culturel sino-français.

Pour ce faire, j’ai pris l’initiative d’organiser à Marseille ungrand gala pour la fête de printemps de l’année 2017 (l’année du Coq). Unmoment de réunion pour les Chinois et les ressortissants chinois à Marseille,mais aussi un lieu de rencontre entre les responsables de la ville (nouspouvons citer entre autres M. Alain SALONE, responsable des affairesculturelles de la ville de Marseille et Mme Françoise TIRRIBILLOT, présidentede l'association APC) et les représentants des communautés chinoises. Au total,500 spectateurs ont été présents au Gala pour fêter ce moment important. Cegrand événement de la fête du printemps à Marseille a été couvert par lesmédias français et chinois et devient une plateforme d’échanges culturels.

Il faut savoir que cet événement n’est qu’un exemple parmi biend’autres organisés par la Société des Étudiants Chinois pour les fêtes traditionnelles,telles que la Fête de Zhongzi et la Fête de la Lune, pendant lesquelles nousavons invité des étudiants chinois et des amis français à apprendre à faire lesZongzi et goûter les gâteaux de la Lune. Ces événements permettent aussi auxmembres de l’association de partager leur expérience en France et aux nouveauxarrivants de tisser des liens et d'échanger avec ceux qui sont déjà à Marseilledepuis un certain temps et de connaître des bons plans et certaines choses auxquellesil faut faire attention.

而且我还积极参与法国政府主办的一系列文化活动。比如马赛市政府主办的“FESTASIA”亚洲节活动,我作为主要负责人之一,组织了中国学生做志愿者,并组织了在马赛的十余名中国留学生身穿中国各朝代经典的传统服装,在马赛市中心主干道上向所有法国群众进行了游行、走秀展示以及语言介绍,以及组织随后进行了“青花瓷”中国古典舞表演等。活动由法国南部发行量最大的报纸之一《La Provence》专门报道,并对我进行了单独的采访。

Entre temps, j’ai aussi participé à des manifestationsculturelles organisées par le gouvernement français. En tant qu’un desresponsables de FEST’ASIA, j’ai lancé un appel à bénévoles parmi les étudiantschinois et invité une dizaine d’étudiants à enfiler les vêtements traditionnelchinois de différentes époques pour faire une procession sur les grands axes ducentre ville. J’ai aussi mis au point un spectacle de danse classique chinoisebaptisée Porcelaine Bleue et Blanche. La Provence a fait un reportage consacréau festival et m’a interviewé.

Pour pimenter la vie des étudiants, j’ai étudié la géographie etles ressources touristiques de la région et mis en place une série d’activités,vivement appréciés par les étudiants chinois au sud de la France. La Provenceest le berceau de la lavande. Tous les ans depuis le mois de juillet au moisd’août, les champs de lavande peignent la nature de violet à la caresse duvent, ce qui représente une des paysages les plus fascinants du Sud de laFrance. Comme Marseille est au cœur de la région PACA, j’ai organisé dessorties pour inviter les étudiants chinois à visiter des champs de lavande, desvillages provençaux, le Lac de Sainte-Croix et la gorge du Verdon. Nous avonsaussi fait un tour dans les calanques à côté de Marseille et fait desrandonnées dans le parc national. Au printemps, avec l’aide de Mme PI Hongyan,membre de l’équipe nationale de badminton de France, nous avons organisé untournoi de badminton avec les communautés chinoises et en hiver j’ai contactél’Office de Tourisme du département en vue d’un week-end ski pour les étudiantschinois. Un franc succès reporté par la Provence !

http://ecpkn.buaa.edu.cn/__local/1/9D/67/F5A566DF585B83B00CC3553D224_826E6907_2567B.jpg

Reportage de la Provence sur le week-end ski

En tant que responsable de la plus grande association étudiantechinoise au Sud de la France, j’ai noué une relation dynamique avec le gouvernementlocal, le Consulat général de Chine à Marseille et les communautés chinoises dela ville. J’ai fait de mon mieux pour représenter les étudiants chinois de laville et faire entendre notre voix dans les affaires diplomatiques et pendantles réunions sur les affaires étudiantes. En 2015, j’ai travaillé commebénévole pour l’accueil de M. LI Keqiang, premier ministre chinois actuel lorsde sa visite à Marseille et en 2016, pour l’organisation des entretiens autourdu Coupe du Soleil Printanier (un concours pour des jeunes entrepreneurs etinnovateurs chinois à l’étranger) en 2016, auxquels Mme LIU Yandong,vice-présidente chinoise a prêté sa présence.En outre, j’ai été invité pour différents événements tels que laSoirée du Nouvel an du Consulat général de Chine à Marseille, la cérémonied’ouverture du Festival du cinéma chinois en France et la Réunion sur lesaffaires des étudiants chinois en France.
Pendant la Réunion sur les affaires des étudiants chinois en Francede l’année 2017, j’ai représenté de la Société des Étudiants Chinois àMarseille pour partager mes expériences avec les autres associations étudianteschinoises en France et reçu un prix au nom de l’association décerné par M. MAYansheng, ministre conseiller du Service de l'Éducation et le chargé d’affairesde l’Ambassade de Chine en France.

http://ecpkn.buaa.edu.cn/__local/B/93/3A/68461E231680079B395FEB6825E_CE5510CA_17E5D.jpg

Monsieur le chargé d’affaires de l’Ambassade de Chine en France (premier à gauche) décerne le prix d’excellence pour les meilleures associations étudiantes chinoises en France.

À part mon travail à la Société, j’ai aussi participé à la miseen place de l’Association des Anciens Élèves de Beihang en France. J’ai été encharge du recensement des étudiants de Beihang en France et de la constructiondu Bureau de liaison des anciens élèves de Beihang au Sud de la France. J’ai eul’honneur d’être élu membre du premier Conseil d’Administration etvice-secrétaire général de l’association et je continuerai à déployer mesefforts pour unir et aider les élèves de Beihang en France.

http://ecpkn.buaa.edu.cn/__local/9/7B/D1/886101E441D77067E13FF3BC830_15F92CFD_EB00.jpg

Moi (deuxième à droite) avec des membres du premier Conseil d’Administration de l’Association des Anciens Élèves de Beihang en France.